De 1800 à 1900

La Source de Malmy à Gourmalon

Après 1800 : De nombreuses personnes viennent prendre les eaux à la source de Malmy. Pornic devient lieu de villégiature. Le service des douanes s’organise pour lutter contre la contrebande.
Après 1814 : Le quartier des Sables s’urbanise. Les quais seront édifiés au milieu du XIXème siècle.
1824 : Joseph le Breton, adjoint au maire de Nantes, achète le château de Pornic et indemnise un certain « Misère » habitant du château.
Docteur Auguste Guilmin bains de mer établissement thermal

1830 : L’établissement d'accueil des bains de mer de Pornic est créé sur la place de la Terrasse par Lebreton. Tandis qu'un établissement thermal proposant des bains chauds est installé au pied du château. Il est administré par le Docteur Auguste Guilmin. Pornic devient une station célèbre, fréquentée surtout par la clientèle ligérienne.
1835 : Plus de 1000 navires de commerce fréquentent le port de Pornic.
La villa la Malouine vers 1910

1836 : Les quartiers de Gourmalon, de la Noëveillard, de la Dette, du Cendier et de la Croix Moinard intègrent Pornic.
1840 : La villa Malouine est édifiée entre 1836 et 1840. Le Docteur Guilmin fait paraître le guide « l'Album du Baigneur » qui codifie les bains de mer.
Après 1850 : De nombreuses personnalités fréquentent Pornic dont Emile Littré, Ernest Renan, Charles Garnier, Jules Michelet. De magnifiques villas balnéaires, de tous styles, sont édifiées entre Pornic et Sainte Marie puis de l’autre côté de la ria, dans le quartier de Gourmalon. Le Maire, Bocandé, aménage les terrains situés entre Pornic et Sainte Marie, ainsi que l'accès à la plage de la Noëveillard.
  • La gare de Pornic, 1876,  aggrandissement 1883
  • Casino de la Source, Casino des Flots, Casino de Gourmalon

A partir de 1870 : Un casino est installé à la Noëveillard. Le quartier de Gourmalon s’urbanise.
1875 : Le 11 septembre, la liaison ferroviaire Nantes/Pornic entre en service. La gare est ouverte en 1876. Elle sera agrandie en 1883. Les trains de plaisir établissent une réputation enviée à Pornic.
Après 1875 : Les chantiers navals Fortineau sont à leur apogée. Du fait du commerce local farines - charbon (Laraison) bois du Nord (Grimaud) le port est fréquenté par de nombreux navires marchands, dont de fameuses goélettes danoises en provenance de plusieurs pays européens du nord.
Après 1880 : Le carnaval de Pornic prend de l’ampleur avec la présence de chars multicolores et de musiques.
1885 : Le Casino de la Source (futur Casino des Flots) est bâti par l’architecte nantais Léon Lenoir.
La plage de Pornic peinte en 1892  par Pierre-Auguste Renoir


1892 : Pierre-Auguste Renoir séjourne à Pornic et y peint au moins quatre toiles dont la "Voile Blanche" et les "Plage de Pornic".
D'après "PORNIC - Etoile et Reine" de Dominique PIERRELÉE, Ed. SILOË, Laval, 1998
Imprimer
Réservation en ligne