De 1500 à 1800

  • Albert de Gondi duc de Retz Maréchal de France Gondy
  • blason Albert de Gondi Histoire PORNIC
1548 : Pornic figure seule en Pays de Retz sur une carte des côtes bretonnes.
1581 : Sous Catherine de Clermont et Albert de Gondi (ou Gondy), la baronnie de Rais est érigée en duché pairie et l'orthographe "Rais" devient "Retz".
1591 : Les ligueurs s’emparent de Pornic.
1597 : Albert de Gondi, Duc de Retz, proche d’Henry IV reçoit l’aveu féodal de Saint-André de Pornic.
A partir de 1600 : La piraterie porte atteinte à l’économie pornicaise.
les halles histoire PORNIC
1609 : Henry de Gondy, Duc de Retz, décide de construire les halles couvertes.
1617 : Trois navires pornicais sont capturés par les Turcs, au Pilier.
Après 1668 : Pornic devient port Corsaire.

 
Bateau Terre-neuvier

A partir de 1700 : Depuis le XVIIème siècle, Pornic est un important port de pêche à la morue (sur les bancs de Terre Neuve – Canada) et devient un important port marchand. Les chantiers navals se développent. Le chemin des douaniers est aménagé le long du littoral pour permettre aux gabelous de surveiller le trafic maritime et lutter contre la contrebande. Le commerce triangulaire nord-atlantique se développe.
  • Yves Borredon l'escalier
  • escalier Galipaud Ville haute PORNIC histoire
1721 : L’Hôpital général de Pornic est créé sur le domaine de Montplaisir.
1747 : Le duc de Penthièvre, gouverneur de Bretagne, inspecte la défense des côtes du pays pornicais.
1758 : Pornic devient le siège d’une capitainerie de garde-côtes.
1762 : Le duc d’Aiguillon, gouverneur de Bretagne, vient inspecter les travaux de défense des côtes.
1774 : Le marquis de Brie-Serrant acquiert la baronnie de Retz. Il envisage de créer un canal reliant Pornic à la Loire et un port de guerre à Pornic.
1780 : Cinq navires pornicais sombrent au cours d’une campagne de pêche emportant 36 marins.
1783 : Le curé Guillaume Galipaud fait creuser un escalier reliant la ville haute au quartier des Sables par des pornicais sans travail.
  • François Athanase Charette de la Contrie Guerre de Vendée
  • La croix des Huguenots
1793 : Le 23 mars, Pornic, ville républicaine, est attaquée, prise, puis perdue par les insurgés vendéens. Plus de deux cents morts sont enterrés près de la Sablière au pied de la Croix des Huguenots. Le 27 mars, les insurgés vendéens, commandés par Charette de la Contrie, reprennent Pornic en y mettant le feu. Ils en perdent le contrôle à la fin du mois d’avril.
D'après "PORNIC - Etoile et Reine" de Dominique PIERRELÉE, Ed. SILOË, Laval, 1998
Imprimer
Réservation en ligne